Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
La DIRCE et le Développement Durable

Eco-pâturage sur l’A450 et l’A7

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 août 2021

Dès mi-juillet, des moutons de l’association Naturama paissent sur le bassin de rétention d’eau de l’A450 Brignais. C’est une expérimentation pour ce secteur péri-urbain. Le berger reste en permanence avec son troupeau de 43 moutons et ses 2 chiens de berger. A priori on pourrait se dire que les moutons ont peur du bruit des voitures mais en fait ils craignent plus les chiens !

Où sont les moutons ?

Les moutons ont en charge de manger toute la végétation de 2 de nos bassins de rétention d’eau : celui de l’A450 à Brignais et de l’A7 à Pierre-Bénite. Les moutons doivent être mis dans un espace clos pour brouter la végétation. Les moutons restent en moyenne 10 jours sur un bassin et il faut environ 5 moutons par hectare.

Moutons à Brignais
Moutons à Brignais
DIR Centre-Est

Le 10 août, il a fallu emmener les moutons sur l’autre bassin de rétention, à Pierre-Bénite. Les 2 bergers de l’association ont donc œuvré pour un transport sans encombre.

Mais d’où viennent les moutons ?

Ce ne sont pas les moutons des 2 bergers mais bien de l’association Naturama. Le troupeau est composé de 2 moutons et 41 brebis. Il y a 2 races : des mérinos et des préalpes (issus de sauvetage SPA). Le berger est employé par l’association. Un vétérinaire passe également faire des visites pour vérifier si les moutons sont en bonne santé.

Moutons à Pierre-Bénite
Moutons à Pierre-Bénite
DIR Centre-Est
Les moutons, de fines bouches !
Les moutons ont donc pour eux 4500 m² à tondre, mais ils préfèrent ce qui reste à leur hauteur, les hautes herbes, ce n’est pas pour eux. Le berger s’est donc attelé à faucher les plus hautes herbes, pour que les moutons broutent ces herbes. Par contre, les moutons ne rechignent pas à manger les espèces envahissantes comme l’ambroisie ou la renouée du Japon.

Retrouvez-nous dans la presse :

Consultez l’article du Progrès publié à cette occasion : https://c.leprogres.fr/environnement/2021/08/13/pierre-benite-des-moutons-pour-tondre-les-bassins-aux-abords-des-autoroutes-a7-et-a450